170

Une veille de vacances de Noël...

Une gentille bidouilleuse se mit aux fourneaux...

Pour préparer des petits sablés tout chauds...

***

Un peu de farine, du sucre, des amandes et beaucoup d'amour plus tard...

La pâte était fin prête...

***

La gentille bidouilleuse décida que les sablés prendraient la forme...

1

De petits bonhommes...

***

Mais une fois formés... les petits chenapans en décidèrent autrement !!!

2

A l'abri des regards de la cuisinière, bien au chaud dans le four...

Une conspiration patissière prit naissance ...

Se laisser croquer  sans raison ?!? Il n'en était pas question !!!

***

Et ZOUUUUU

3

Les délicieux mutins se cachèrent dans un grand saladier...

***

Après de vaines recherches...

La pauvre bidouilleuse dut se faire une raison...

Quelqu'un avait chapardé ses petites préparations...

***

Et c'est le coeur gros qu'elle se mit en chemin...

Pour rejoindre ses pioux-pioux qui l'attendaient le lendemain...

Car cette bidouilleuse, patissière à ses heures,

  Etait en fait maitresse pour son plus grand bonheur...

***

Ce matin là, la classe s'était transformée...

En un endroit de fête car Noël approchait...

7

Musique de circonstances, bougies et Thé fumant,

  Toutes ces petites surprises attendaient les enfants...

9

8

***

Ils avaient si bien travaillé,

la lecture, l'écriture, les maths pour compter

11

mais aussi de jolis bonhommes de neige qu'ils pourraient emporter...

4

5

6

***

Voyant toutes ces merveilles, les petits bonhommes sablés

Changèrent alors d'avis :

Ils se laisseraient croquer !!!

***

12

Et c'est non sans surprise

Que l'on vit débarquer

Cette gourmande petite troupe dans la classe des CP...

***

10

***

La maîtresse fut comblée

Voir ainsi ses pioux-pioux, des étoiles plein les yeux, croquer dans leurs sablés

Il n'y avait rien de mieux, pour terminer l'année

***

Fin